Elise le Frapper Consultante Coach en évolution personnelle

Vous êtes dans l'une de ces situations ?

"Je n'aime plus mon métier actuel mais je n'ai aucune idée ce que je veux faire"
"Je veux trouver une activité professionnelle qui a du sens et qui est vraiment faite pour moi"
"J'en ai assez de faire ce métier uniquement pour des raisons alimentaires"
"Je m'ennuie au travail, je veux me donner une chance de trouver un métier plus motivant"
"Après un épuisement professionnel, je veux trouver un métier où je m'épanouis"
"Je veux mieux équilibrer ma vie personnelle et professionnelle"
"J'aime mon métier, j'aimerais le faire à mon compte mais ça me fait peur"
"J'ai créé ma petite entreprise mais cela ne se passe pas comme je l'imaginais"
"Je veux connaître mon ikigaï"
"Je veux vraiment évoluer dans ma vie professionnelle"

Si vous avez répondu OUI à une de ces situations, alors vous êtes au bon endroit. Votre nouvelle vie professionnelle peut trouver un nouveau cap dès à présent !

Q

Réaliser un bilan de compétences près de Lorient ou à la maison ?

Un bilan de compétences complet en distanciel depuis chez vous ou près de Lorient (Gâvres – Morbihan), au choix !

Pour vous adapter au monde du travail d’aujourd’hui et de demain, tout en vous épanouissant mieux dans votre activité professionnelle, le bilan de compétences est une opportunité à saisir dans votre carrière à un moment ou à un autre.

Le bilan de compétences ne se réduit pas à faire un point sur ce que vous avez déjà fait pour définir la suite. Il est aussi l’occasion de prendre conscience de ce dont vous ne voulez plus au quotidien et de laisser la place à l’émergence de nouveaux projets, idées ou espoirs qui vous tiennent à coeur.

“Vivre, n’est-ce pas toujours se remettre en question ?” 
Gilles Archambault

Ce qui induit souvent les problèmes au travail c’est de sentir que nous aimerions évoluer, mais que nous ne suivons pas cet élan.

C’est la peur qui nous tiraille, chacun(e) pour des raisons différentes :  découvrir ce qui se joue devient alors la priorité.
La confiance en soi, la sensation d’inconfort, la peur de ne pas retrouver d’opportunités intéressantes ou de rétrograder dans une situation financière moins favorable, le découragement d’avoir tout à recommencer (le réseau, la mise en confiance, connaître ses collègues etc…)
Trouver une bonne raison de ne pas bouger n’est pas très difficile.

La vie étant le mouvement par nature, suivre le mouvement de ses aspirations intérieures est toujours un bon choix, mais pas n’importe comment pour autant.

COMMENT CHOISIR VOTRE PRESTATAIRE EN BILAN DE COMPETENCES ?

Beaucoup de personnes ont déjà tenté le bilan de compétences, parfois elles ont le sentiment d’être toujours aussi perdues au début qu’à la fin, d’autres fois l’expérience a été vraiment concluante, un nouveau virage sera pris.
Pourquoi autant de disparités dans les expériences ?

Le bilan de compétences est très cadré par la loi, notamment parce qu’il existe la possibilité d’utiliser son CPF (compte personnel de formation) pour financer ce parcours classé dans la catégorie de la formation professionnelle. Une certification appelée Qualiopi est nécessaire pour garantir les critères de qualité de ce parcours et être finançable in fine par son CPF. Ainsi quelque soit le partenaire choisi (qui sera certifié qualiopi), tous suivent et respectent le même cadre.

Ce cadre est sécurisant pour le bénéficiaire du bilan de compétences, il permet de profiter des 3 étapes indispensables  du bilan de compétences

  • La phase préliminaire pour valider l’engagement de la personne, les modalités et les attentes personnelles.
  • La phase d’investigation pour rechercher et définir ses (nouvelles) possibilités d’activité professionnelle
  • La phase de conclusion pour passer à l’action, se former si besoin et évoluer dans sa carrière.
  • et bien sûr d’utiliser le crédit accumulé pendant les années précédentes de travail pour financer ce travail initial et préparatoire à un nouveau départ. Vous cumulez un crédit formation quelque ce soit votre statut :  salarié, libéral ou travailleur indépendant (le fameux CPF, consultable sur le site moncompteformation.gouv.fr)

Les personnes qui vont pouvoir directement appliquer leurs compétences dans un autre cadre sont souvent satisfaites de leur bilan de compétences.
Par exemple une personne qui a des compétences techniques dans une usine qui va devenir formateur dans ce même domaine pour transmettre son savoir-faire. Le domaine lui convenait mais il souhaitait découvrir d’autres façons d’exercer ses compétences.

Pour les personnes qui sont lassées ou dégoûtées du secteur d’activité expérimenté jusque là, celles qui ont des compétences mais qu’elles souhaitent découvrir autre chose,  c’est un défi plus grand.
Elles ne savent pas pour autant ce qui leur ferait envie, ce qui leur plairait maintenant et les freins peuvent être nombreux : financiers, familiaux ou liés au manque de confiance de soi ou encore à la difficulté à s’offrir le temps de se former à autre chose.

EXEMPLE

Une coiffeuse qui s’appelle Caroline a toujours été salariée dans des salons de coiffure, mais elle est devenue allergique aux produits de coiffure et souffre de troubles musculo-squeletiques à l’épaule du fait de son métier.  Elle ne supporte plus non plus le contact direct et quotidien avec la clientèle, tout comme passer ses journées entre les mêmes 4 murs…
Que faire comme futur métier ?
Même si on lui reconnaît des qualités techniques mais aussi commerciales, d’accueil et de conseil auprès du public, cela se complique si cette compétence n’est plus un point d’appui pour la suite puisqu’elle ne veut plus le faire. Son fils va commencer ses études d’ici peu, elle souhaite en priorité retrouver rapidement une activité professionnelle rémunératrice stable. Elle espère néanmoins découvrir autre chose que le milieu de la coiffure et se voit bien avoir un métier plus varié et en extérieur afin de rompre avec la routine. Après un stage d’immersion dans l’entreprise d’une amie et une formation techinique en interne, elle va trouver un emploi de commerciale dans le secteur de l’imprimerie (sacs et coffrets cadeaux pour les professionnels), elle vogue de rdv en rdv voir des responsables d’achats dans des entreprises commerciales qui mettent à leur marque des supports publicitaires. Cela lui plaît beaucoup, elle a même quelques clients coiffeurs, mais à petite dose et en échangeant principalement avec des professionnels (B to B uniquement), Caroline a pu mettre en oeuvre ses qualités relationnelles mais différemment qu’avec la clientèle qu’elle connaissait.  Elle ne pense pas pour autant faire cela toute sa vie ! Dès que son fils aura fini ses études, elle réfléchira à la suite….

LE BILAN DE COMPETENCES, CE N’EST PAS DU COACHING

Dans ce type de cas, le bilan de compétences va ouvrir les perspectives, favoriser la réflexion, permettre d’échanger avec des professionnels, et poser une feuille de route. Sa prise en charge par le CPF ou son entreprise d’origine facilite bien sûr ce parcours, afin de poser des fondations solides pour la suite.
S’il s’avère difficile de mettre en oeuvre les solutions proposées une fois terminé le bilan de compétences, des séances de coaching personnalisées sont un complément pertinent pour dénouer les difficultés particulières de chacun, déjouer les croyances limitantes et accompagner la prise de conscience (les déclics !), nécessaire à l’avancement personnel et professionnel.

Le bilan de compétences n’est pas du coaching, ni un accompagnement en développement personnel (prendre confiance en soi etc…), mais des séances de conseils/coaching peuvent être réllement complémentaires pour réussir ses nouveaux objectifs professionnels, en adéquation avec ses valeurs et espoirs de vie.

Se sentir entendu et compris par le consultant en bilan de compétences

Se sentir en affinité avec le consultant est le seul critère vraiment important quand vous choisissez de réaliser un bilan de compétences.
Les prestataires référencés sur le site « moncompteformation » suivent tous la certification Qualiopi, alors il ne vous reste plus qu’à vous écouter et choisir le consultant qui vous inspire, qui réveille en vous une vision optimiste de votre futur travail.

L’environnement et l’expérience professionnelle de votre consultant peut aussi être un facteur rassurant ou inspirant, l’essentiel est de se sentir bien et de se sentir stimulé dans les émotions positives du changement pour se projeter vers un avenir enthousiasmant.

Dernier point,  si vous pensez être un profil atypique (HPI, HPE par exemple), si vous pressentez que vous êtes plutôt non conventionnel dans vos attentes professionnelles (si vous pourriez être un un slasheur * par exemple), votre consultant devra être attentif à vous accueillir et à vous guider pour faire des recherches moins conventionnelles. Un échange préalable est vraiment essentiel pour se reconnaître mutuellement avant de partir pour ce voyage.

COMMENT FINANCER SON BILAN DE COMPETENCES ?

Le financement de son changement de vie est difficile à cacher derrière son petit doigt, il est vite le grain de sable dans la machine, l’éléphant dans le magasin de porcelaine !

Vous avez probablement un crédit CPF qui vous attend, mais il permet rarement de financer tout ce qui vous ferait plaisir : un bilan de compétences et ensuite la formation idéale ou même les formations idéales. (Consultez votre crédit CPF sur le site moncompteformation.gouv.fr)

Votre entreprise peut aussi accepter de financer ce bilan, sinon ce sera vous.

100% des personnes qui ont changé de vie ont osé !
C’est facile à écrire…

Investir sur soi est la question centrale, elle touche à la confiance en soi, à l’audace, à la volonté réelle de changer.
La réponse n’est pas la même pour tous et les solutions existent toujours pour celui qui décide de se lancer.
Je n’ai pas de recette miracle non plus de mon côté, mais de la discussion préalable naît normalement des idées pour clarifier où mettre son énergie en priorité.

Une autre lapalissade : si il y a un problème, c’est qu’il existe une solution…

Avoir envie de changer de vie déclenche comme une onde autour de soi, à la manière du galet qui percute l’eau calme du lac et fait se déplacer l’eau tout autour. Une rencontre, une situation nouvelle, une surprise, tout se peut passer autrement que d’habitude quand vous décidez d’avancer un pion sur votre jeu.

La première qualité importante pour réussir un bilan de compétences c’est d’oser affirmer son envie de changement, cela tombe rarement dans l’oreille d’un sourd. Si c’est le bon moment, les éléments s’empileront les uns après les autres.

UN BILAN DE COMPETENCES en VISIO est-il aussi efficace ?

Les moyens techniques dont nous disposons aujourd’hui permettent des visios de bonne qualité, cela permet un échange tout à fait agréable et direct aussi.

Si vous avez la possibilité de vous déplacer dans la vraie vie, c’est toujours un bon choix aussi :  pour trouver de nouvelles idées, rien de tel que de parcourir de nouveaux lieux, de respirer un air différent, de croiser des personnes inhabituelles !

Dans le cadre du bilan de compétences les entretiens individuels avec votre consultant en présentiel comme en distanciel (visio), se déroulent forcément dans une pièce fermée afin de garantir la confidentialité.
Un bilan de compétences ne se fait pas à la terrasse d’un café, c’est un des critères Qualiopi à respecter.

Si vous avez confiance en votre consultant et que vous avez envie de mettre le meilleur de vous-même dans ce processus d’évolution, alors la visio ou le présentiel ne seront qu’un détail.

Mieux vaut une visio avec un consultant avec qui le contact passe bien, qu’une rencontre en présentiel avec un consultant avec qui c’est pas évident de se comprendre…

MES MODALITES comme consultante

De mon côté, je vous reçois sur la Presqu’île de Gâvres en présentiel (proche de Lorient, Auray, Plouhinec), c’est au bord de la plage, un cadre bien agréable pour faire émerger de nouveaux projets, vous pouvez avant ou après faire une belle balade iodée ou un bain aux beaux jours.

Je peux réaliser les séances également en distanciel (en visio), nous avons la fibre à Gâvres !

Je bénéficie de la certification Qualiopi via ma société de portage ITG, pour que vous puissiez utiliser votre CPF pour la prestation du bilan de compétences.

Je peux vous proposer également en complément des séances de coaching pour traiter des problématiques de mise en application, après le bilan de compétences, si besoin uniquement, bien sûr.

Est-ce qu’il est temps pour vous d’imaginer un autre avenir professionnel ?

Crédit photo : Canva

NB :
*Définition de « slasheur » : C’est un type de travailleur qui a plusieurs métiers simultanément. Il peut être architecte et photographe, boulanger et webdesigner etc…  C’est un choix le plus souvent mais parfois aussi une nécessité, cela correspond à un profil de personne qui est curieux de tout, qui aime changer d’activités fréquemment (qui s’ennuie vite aussi !), qui a besoin d’être multitaches, qui a beaucoup d’énergie et d’organisation.

Partager

Plus d’articles conseils ?

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.